Quelle est votre position devant Dieu ?

Quelle est votre position devant Dieu ?

Christ a offert un seul sacrifice pour les péchés…” Hébreux 10.12

  Examinez la manière divine, dans l’Ancien Testament, pour gérer le péché. Le prêtre devait prendre un agneau, verser son sang et l’offrir sur l’autel. A mesure que la fumée du sacrifice montait, le prêtre répandait des cendres sur le sol, puis les piétinait. À ce moment-là, le péché était expié, et enlevée la culpabilité de la personne qui avait péché. Quelle belle illustration de notre salut ! Au Calvaire, les feux de la colère de Dieu ont été entièrement déchaînés sur le Christ. À cet instant, Il fut à la fois notre Grand Prêtre et notre agneau sacrificiel. Quand Il cria : “Tout est accompli !” (Jean 19.30), le prix de vos péchés a soudain été acquitté, le prix de tous vos péchés commis entre votre berceau et votre tombe !

À la minute même où vous accordez votre confiance à Jésus-Christ comme votre Sauveur, à travers la foi est *la véritable repentance votre position devant Dieu change du tout au tout : “vous êtes… rendus justes…” (2 Corinthiens 5.21). Au temps de la conquête de l’Ouest américain, l’une des plus grandes craintes des conducteurs de convois de chariots concernait les feux de prairie. Ils s’allumaient facilement sous le soleil brûlant et en un clin d’oeil le convoi risquait de se retrouver la proie des flammes. Mais un conducteur de chariots avisé donnait immédiatement l’ordre de diriger chevaux et chariots sur le sol déjà brûlé. Pourquoi ? Parce que le feu ne pouvait pas revenir là où il était déjà passé !

Charles Wesley a écrit : “Dieu n’exige pas de se faire payer deux fois. La première fois par la main ensanglantée de Celui en qui j’ai placé ma confiance et ensuite par moi-même.” Jésus a subi la fournaise du feu de la colère divine pour chacun d’entre nous. “Lui qui a porté Lui-même nos péchés en Son corps sur le bois…” (1 Pierre 2.24). Aujourd’hui donc, si le diable vous harcèle avec le souvenir de vos fautes et de vos échecs, dites lui : “Même si je ne suis pas parfait, j’ai été racheté par le sacrifice de Christ, c’est pourquoi Dieu m’aime et m’accepte tel que je suis !”

Bob Gass

Publicités

Une Réponse

  1. Si le monde entier pouvait comprendre le cadeau extraordinaire que Jésus offre à la croix du Calvaire,aucune hésitation ne se manifesterait dans leur coeur,mais,dans un élan d’amour chacun viendrait se blottir dans ses bras grands ouverts pour tous sans exception!Merveilleux Jésus qui,à travers ses pénibles souffrances,pensa sans compter à l’humanité en détresse!Alors que nous le maudissions, Lui, Il nous aimait, et à quel prix!!!!Qui ici-bas donnerait volontairement sa propre vie pour un autre être humain? Mais, Lui, Il l’a fait!Comment pouvons-nous ne pas répondre à tant d’amour!Son appel résonne encore aujourd’hui!Qui y répondra dès aujourd’hui!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :