Qu’est-ce que la véritable conversion ?

Qu’est-ce que la véritable conversion ?

 

  1. Est-ce simplement « déclarer que le Christ est notre Seigneur et Sauveur » ?
  2. À quel moment sommes-nous convertis et comment cela se passe-t-il ?
  3. Est-ce quelque chose de soudain, d’immédiat ?
  4. Ou est-ce un processus graduel qui dure toute une vie ?
  5. Tellement de gens ont à lutter contre leurs problèmes, leurs faiblesses et leurs péchés. Dieu S’attend-Il à ce qu’ils vainquent, à cequ’ils croissent ?
  6. Qu’entend-on par tout ce qui précède ?
  7. Et comment doit-on procéder ?
  8. Quel rôle joue l’Esprit-Saint ?
  9. Et qu’en est-il de la foi et du repentir ?
  10. Plusieurs présument qu’ils doivent être parfaits. D’autres jugent les voies de Dieu d’après la conduite qu’adoptent les chrétiens. Une personne peut-elle pécher et demeurer chrétienne ?
  11. Qu’en est-il de la miséricorde ?

 

J’ai connu un grand nombre de personnes qui ont douté de leur conversion parce qu’on ne leur avait jamais enseigné sa véritable signification. Dans le feu de l’action, lorsqu’elles se retrouvent sous pression, la confiance nécessaire pour régler effectivement leurs problèmes leur fait défaut. Elles ne sont même pas certaines qu’elles aient la puissance nécessaire pour vaincre.

Puisque le diable — l’auteur de la confusion, (I Cor 14 :33) — a séduit toute la Terre, (Apoc. 12 :9), il cherche également à introduire la confusion à ce sujet dans la vie de tous ceux qui se disent chrétiens.

Qu’est-ce qu’un véritable chrétien ?

Est-ce quelqu’un qui « va à l’église » — qui fait « profession de foi » à l’égard de Jésus — qui affirme « connaître le Christ » — ou quelqu’un qui a été « baptisé » ?

Existe-t-il un seul verset de la Bible vers lequel nous pouvons nous tourner pour obtenir la définition biblique d’un véritable chrétien, un verset qui éliminerait toute possibilité de confusion ?

L’apôtre Paul a écrit : « car tous ceux qui sont conduits par l’Esprit de Dieu sont fils de Dieu » (Rom 8 :14). Un chrétien est donc quelqu’un qui est conduit par l’Esprit-Saint. Mais avoir l’Esprit-Saint est-il essentiel pour être chrétien ? Au moment d’écrire ces lignes, Paul avait déjà affirmé : « Pour vous, vous ne vivez pas selon la chair, mais selon l’Esprit, si du moins l’Esprit de Dieu habite en vous. Si quelqu’un n’a pas l’Esprit de Christ, il ne lui appartient pas. », (verset 9).

C’est aussi simple que cela ! Ou une personne a l’Esprit de Dieu et est donc chrétienne, ou elle ne l’a pas et n’est pas chrétienne, « ne Lui appartient pas ». Toute personne réellement convertie a en elle l’Esprit-Saint.

Quand l’Esprit-Saint est-il donné ? Quelle est la façon par laquelle une personne reçoit effectivement l’Esprit-Saint ? Et comment peut-elle être certaine qu’Il a été donné ? Puisque c’est à cet instant précis que doit se faire la conversion, à quel moment le futur chrétien peut-il être certain que Dieu lui a bel et bien donné l’Esprit ?

Étant donné que sans l’Esprit-Saint une personne ne peut être chrétienne, Dieu n’a sûrement pas laissé Ses serviteurs dans le doute à ce sujet, ni en ce qui concerne le moment où ils le reçoivent.

L’Esprit de Dieu est reçu lorsqu’il y a par la foi et un repentir réel. En même temps, la personne reçoit la rédemption de ses péchés, le pardon de ses fautes. Il y a donc un moment spécifique où la conversion a lieu. Il y a un instant précis où l’Esprit-Saint entre dans la personne et qu’elle devient un véritable chrétien, un nouvel enfant engendré de Dieu.

 

Nous devons nous demander : Le salut est-il maintenant assuré pour le chrétien ?

Est-ce que cette personne est maintenant « sauvée » ?

Est-ce que ce nouvel enfant engendré de Dieu, parce qu’il croit avoir été sauvé, est devenu soudainement parfait, incapable de pécher ou d’emprunter la mauvaise voie ?

La véritable vie chrétienne est un processus graduel, impliquant croissance et victoires, un processus de changements et de développements.

Mais de quelle façon ?

Et lorsque tout est complété, de quoi a l’air le chrétien « accompli » ?

Qu’est-ce que tout cela a à faire avec le but réel que vise le chrétien, avec le fait qu’il fasse des efforts pour recevoir sa récompense finale pour avoir été un chrétien ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :