Résister à trois ennemis

Résister à trois ennemis

Les chrétiens mènent une guerre sur trois fronts.

Ils doivent être vigilants, ne sous-estimant jamais le danger potentiel que représentent chacun des trois ennemis auxquels ils sont régulièrement confrontés. S’avouer et avouer à Dieu que n’importe quel d’entre-eux soit capable de les terrasser exige de l’humilité de leur part.

Examinons brièvement chacun de ces ennemis.

Éphésiens 6 décrit les six pièces d’armure qu’un chrétien utilise dans sa guerre spirituelle. Lisez attentivement les versets 12 à 17. Ils constituent un sérieux avertissement afin que nous n’oubliions pas que nous avons à lutter

« contre les esprits méchants dans les lieux célestes ».

1°-

Premièrement, le diable et ses anges déchus veulent vaincre et détruire chaque enfant embryonnaire de Dieu.

Si vous en êtes un, alors en tant que fils engendré par Dieu, vous avez en vous l’énorme potentiel d’un futur roi. Or le diable hait la perspective que vous puissiez recevoir ce qui ne lui a jamais été offert : devenir membre de la Famille divine. Il est à l’affût, comme un lion « cherchant qui il dévorera », (I Pi 5 :8).

Par contre il ne peut vaincre ceux qui sont aux aguets ou qui lui résistent (verset 9) !

Un chrétien doit se méfier et résister aux attitudes de Satan qui s’infiltrent dans son esprit.

2°-

En deuxième lieu, I Jean 5 :19 affirme « que le monde entier est sous la puissance du malin ». Ceci est une mise en accusation très grave à l’égard de l’humanité. Mais c’est ce que la Bible affirme.

Le chrétien doit aussi résister aux attirances que ce monde exerce, avec tout son charme, son excitation, ses attraits et ses tentations.

 

LE MONDE DANS LEQUEL NOUS VIVONS Ce n’est pas le monde de Dieu.

C’est LE MONDE du « dieu de ce siècle (Satan) » qui l’a façonné.

Le Dieu véritable n’est pas l’auteur de la confusion des injustices du mal, de l’ignorance et de la misère etc.. dans lesquelles baignent toutes les sociétés et cultures du monde de Satan.

Il existe plusieurs tentations et pièges dans lesquels le chrétien peut facilement tomber s’il ne se tient pas près de Dieu en vivant de chacune des paroles de la Bible

Matthieu 4 :4 Jésus répondit : Il est écrit : L’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.

Luc 4 :4 Jésus lui répondit : Il est écrit : L’Homme ne vivra pas de pain seulement.

Paul a dit aux anciens d’Éphèse qu’il les recommand [ait] à Dieu et à la parole de sa grâce, « à celui qui peut édifier et donner l’héritage avec tous les sanctifiés (le salut, la vie éternelle) », (Ac 20 :32).

3°-

Troisièmement, l’étude de la Parole de Dieu et la prière et l’obeissance à sa Parole nous aidera à vaincre les influences de notre nature charnelle à travers l’action du Saint-Esprit qui habite en nous.

Paul a aussi dit : « Et l’affection de la chair, c’est la mort, tandis que l’affection de l’esprit, c’est la vie », et il ajouta :

«Or ceux qui vivent selon la chair ne sauraient plaire à  Dieu.»Romain 8 :6,8).

 

Un chrétien est toujours physique (dans la chair) ses soupirs et désir et de ne plus et d’agir selon cette nature charnelle parce qu’il est conduit par l’Esprit de Dieu.

Laissée à elle-même, la nature humaine n’est que vanité, jalousie, convoitise, cupidité, envie, ressentiment, haine, colère, orgueil, rébellion, folie, entêtement, ruse etc.. et hostilité envers Dieu.

Celui qui marche dans les voies de Dieu s’efforce de se maîtriser et de se contrôler dans les domaines où la Parole de Dieu lui dit de le faire.

Et il s’efforce de mettre en pratique toutes les instructions divines. Lorsque Dieu dit de faire quelque chose, il se pousse à le faire. Lorsque Dieu dit de ne pas faire quelque chose, il se retient pour ne pas le faire.

Bien qu’apprendre à constamment se comporter ainsi puisse prendre toute une vie, la raison même pour laquelle chaque être humain est né est justement de se bâtir un tel caractère divin. Son travail consiste à se « revêtir » du caractère de Dieu et de Christ et, à se « dépouiller » des attirances charnelles de la nature humaine (Col 3 :8-13). Bien que cela ne soit pas aisé, la récompense offerte est grande.

Ce n’est que par la prière régulière, l’étude biblique, la méditation et même le jeûne occasionnel (s’abstenir de nourriture et d’eau pour un certain temps), que l’enfant de Dieu sera capable de vaincre ces trois ennemis qui sont à l’affût chaque jour de sa vie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :