Ramené à la vie

Ramené à la vie

Je me sentais mal , comme terrassé : toux ,rhume douleur dans la jambe droite !! Quelle mauvaise mime !! s’ était exclamé ma doctoresse effrayé .Elle fit une prisse de sang .Le 20 janvier 1992 lorsque je suis venu pour les résultats ,elle me dit avec un regard de compassion :: leucémie aiguë,cancer du sang.Il s’ agit d’ une forme fulgurante ; à ma connaissance , je vous donne 3 semaines ; c’ est fatal .

Je téléphone :maman c’ est fichue pour moi , c’ en était bien fini de ma vie ; mais ma mère voyait les choses autrement .   A la clinique Universitaire de ESSEN (RUHR ) , chaque jour à mon chevet , ma mère priait et me lisait continuellement les promesses de DIEU dans la Bible : Tu ne mourras pas , mais tu proclamera mon Nom .Ce que vous demanderez en mon Nom :Je le ferais afin que le Père soit glorifié en son Fils , ma mère se battait pour son fils ; les médecins ,eux disaient cela n’ a pas de sens ; elle va craquer ! Des chrétiens apprenant ma maladie se sont aussi mis à prier pour moi .

Le 11février 1992 , toute la violence de cette effroyable maladie déferle sur moi : je suis dans un état indescriptible .Ma mère continue à prier en s’ appuyant sur les promesses de DIEU . J’ ai des hémorragies jusque dans les yeux .Les médecins sont au bout de leur capacités .Ma mère remarque que je deviens froid .

Moi : je me redresse ;je suis bien ;pas de douleur ;pas de tuyaux dans les poumons .Je me sens libre et me vois là étendu en dessous et ma mère qui prie .Je passe à travers le plafond et remarque que je suis dans une autre dimension .Je suis mort . Je me dirige vers une montagne et vois sur un sommet une ville d’ or ; comme elle est décrite dans la bible ( CH 21 de l’ apocalypse ) j ‘y suis arrivé.

Je vais vers la porte qui ressemble a une énorme perle s’ ouvrant en deux et Jésus m’ apparaît . Me voila ; m’ écriai-je mais il me sourit seulement et me dit . Quelqu’ un ne te laisse pas partir ; tu dois retourner .J ‘aurais voulu ne pas m ‘ en aller de là haut. Pourtant juste à ce moment -la , à travers mes yeux malades , pleins de sang je vois à nouveau mon corps était tout aussi malade qu’ avant .

Plus tard , vers 3 h 1/2 du matin ( le 13 février 1992 ) l ‘ infirmière de nuit jette un coup d’ oeil dans ma chambre et ne peut en croire ses yeux .Elle tire le signal d’ alarme il est mort :: allez voir dit’ elle au médecin .

Je suis la dans mon lit;le corps entièrement recouvert d’ une peau neuve et rosée .Pas d’ herpès , pas d’ ampoules pleines de sang; pas d ‘ inflammations aux emplacement des piqûres .En faisant une radio ; on constate :: il produit l’ urine : mais pourtant il n’ as plus de rein .Ils sont là et voient ma guérison et cependant ; seul le spécialiste des reins un Arabe murmure : s’ il y a un DIEU il doit être vivant .

En l’ espace de 36 h mon corps avait fabriqué 5 litres de sang , cela sans l’ aide de la moelle osseuse le système humanitaire fonctionnait de nouveau , les reins s’ étaient régénérés .Plus d’ hémorragie pulmonaire , les poumons fonctionnaient à 100% .On a débranché l’ assistance respiratoire , on a enlevé les tuyaux ..Oui j’ étais complètement guéri…

Source: Un membre de Facebook

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :