TEMOIGNAGE …Alcool, banditisme, suicide, féticheur, sexualité, vol …Elle cherchera à se suicider

Après une enfance difficile, il retourne vivre chez sa mère qui ne supporte pas de voir son fils tombé dans le banditisme, la sexualité à outrance… Elle cherchera à se suicider. Une chrétienne témoigne…


Je suis né en 1974 dans une famille païenne, dans un village nommé Mission-Tové, situé approximativement à 27 km de Lomé. Le 2 Janvier 1984 mon père rendit l’âme, j’étais en classe de cours préparatoire deuxième année, Alors un frère, commandant de l’armée, m’amena chez lui au Nord où je fis les classes de cours préparatoire 3è et 4è années. Là-bas toute la famille fréquentait l’Eglise presbytérienne et j’ai appris beaucoup de choses de leur catéchisme. Mais là-bas j’ai connu la misère et la souffrance à cause de la méchanceté de la femme de mon frère. Nous vendions du pain et elle nous faisait manger rarement, je me rendais souvent très en retard à l’école dans des conditions déplorables ce qui me conduisit au vol. Je volais de l’argent pour aller jouer aux cartes pour grossir mon compte…
Ma vie se dégradait. Alors, dépassé par les événements, j’ai dû fuir de chez mon frère pour rejoindre ma mère où j’ai continué mes études au cours moyen première et deuxième année avec difficultés financières et autres. Dès que j’ai repris mes études j’étais devenu très aigri contre tout le monde, je me bagarrais avec les professeurs, c’est alors qu’ils se sont ligués contre moi, conséquence mon échec au CEPD, pris de destin pour l’école je rejoignis alors le banditisme. Nous résidions dans les cimetières etc. Là bas tous les vicissitudes de la société coulaient à flot : les drogues, l’alcoolisme, la fornication etc., mais grâce à Dieu je n’ai pas touché aux drogues car l’odeur me faisait vomir parfois.
Vu mon changement négatif ma mère voulut se suicider. Alors ses petits frères sont venus la chercher pour l’emmener avec eux. Je suis resté seul, inconscient de ce que je faisais. Je rendais visite aux charlatans en compagnie de mes amis, des soldats en majorité. Mais un soir, lorsque nous étions revenu de chez un féticheur dont la préparation n’avait pas marché, une sœur de l’église baptiste nous rendit alors visite et nous parla de l’amour de DIEU. Je commençais alors à me poser un tas de questions : Qui est ce Dieu pour qu’il puisse m’aimer malgré mon état actuel ?
Alors je rendis visite à la sœur dans l’église qu’elle m’avait indiqué un dimanche, après le culte, le pasteur et quelques frères m’ont reçu et m’ont beaucoup plus parlé de DIEU et c’est de là que j’ai donné ma vie à Jésus sachant dorénavant qu’il est le seul Sauveur. Je me suis converti en 1994 et j’ai reçu mon baptême en 1997. Là-bas je commençais a recevoir des miracles de la part du Seigneur. Ce que je demandais à Dieu je le recevais sans peine ; alors presque tous les dimanches je rendais témoignage et le pasteur était très content de moi. Ma vie a commencé à changer profondément.
Tout est nouveau maintenant.
NYONATO Yawovi

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :