TEMOIGNAGE DE NATHALIE….C’est en allant voir une cartomancienne qu’elle découvre le Seigneur

« Auparavant, je ne connaissais pas réellement le Seigneur. Je croyais sincèrement qu’Il existait, et je me posais beaucoup de questions sur la vie en elle-même et sur la vie après la mort. Au cours de mon adolescence, j’ai souffert du caractère tyrannique de mon père. A cause de certaines difficultés familiales, j’étais révoltée. Mes parents ont divorcé quand j’avais 18 ans. »

Nous allions, ma soeur, ma mère et moi-même, voir des cartomanciennes afin qu’elles puissent nous présager du bonheur. Je n’espérais plus rien de la vie, car elle était difficile pour moi.

Psychologiquement, j’étais à bout. La dernière fois que nous avons téléphoné à une cartomancienne pour prendre rendez-vous, elle nous répondit qu’elle avait brûlé ses cartes car elle s’était convertie au Seigneur par l’intermédiaire de sa fille qui était devenue chrétienne.

Suite à son témoignage, nous avons pris contact avec le pasteur qui nous expliqua la foi en Jésus, la Parole de Dieu, la vie chrétienne et surtout le salut par la grâce que le Seigneur promet à ceux qui ne sont pas convertis. J’ai réalisé que c’était la vérité. J’avais une maladie de peau, le psoriasis, qui se guérit très difficilement. Je l’ai contracté suite à un état anxieux dans lequel je me trouvais. Le Seigneur m’a complètement guérie grâce au soutien des chrétiens, mais aussi Il a honoré la foi qu’Il me demandait d’avoir en Lui.

Un matin, je me suis souvenue des paroles qu’avait donné le pasteur dans sa prédication. Le Seigneur me les avait mises sur mon coeur, et c’est à ce moment-là que je me suis convertie. Il me demandait de Lui donner mon coeur et je Lui demandais de faire ce qu’Il voulait de moi.

Depuis, je marche avec Lui, confiant tous mes problèmes à la Croix mais aussi toutes les prières secrètes des domaines de ma vie. J’ai trouvé en mon Sauveur, le Seigneur Jésus, la joie, la vérité et la vie qui me rendent ferme dans mes convictions : le Seigneur est vivant et puissant lorsque nous L’invoquons.

Quelques paroles d’un chant me parlent beaucoup de la liberté en Jésus-Christ. Elles disent : « Dans la présence de Dieu il y a tant de joie, quand règne son Esprit c’est la liberté. Il a dans ses mains tout ce qu’il me faut pour demain, dans la maison de Dieu je suis bien. »

Nathalie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :