La bonté

La bonté

Tendre la main aux autres, c’est l’attitude que  devrait avoir le chrétien.

Nous devrions nous inquiéter du bien- être d’autrui et faire tout notre possible pour lui manifester de la bonté.

Il peut arriver que nous soyons déçues des gens que nous  avons aidés, qu’ils en  profitent , qu’ils se servent de nous ou soient malhonnêtes à notre égard, cela ne doit pas nous empêcher de faire des actes de bonté.

Même si nous sommes manipulés ou trompés il faut persévérer à exercer la bonté, comme le dit Jésus :

« Mais aimez vos ennemis, faites du bien et prêtez sans rien espérer . Votre récompense sera grande et vous serez fils du très-haut, car il est bon pour les ingrats et pour les méchants ; Soyez donc  miséricordieux comme votre Père est miséricordieux »  Luc 6 35/ 36

Dieu est bon

Nous avons  plusieurs passages dans les Ecritures où il est question de la bonté de Dieu. J’ai notamment relevé quelques uns qui m’ont interpellée , qui m’ont consolée, qui m ‘ont réconfortée dans  des moments  de doute et ils m’ont fait réaliser combien mon Père Céleste est bon.

Dieu est bon Il l’a dit par la bouche de Jérémie 9. 24

Mais que celui qui veut se glorifier se glorifie D’avoir de l’intelligence et de me connaître, De savoir que je suis l’Eternel, Qui exerce la bonté, le droit et la justice sur la terre; Car c’est à cela que je prends plaisir, dit l’Eternel.

Le psalmiste proclame la bonté du Seigneur

Car tu es bon, Seigneur, tu pardonnes, Tu es plein d’amour pour tous ceux qui t’invoquent. Psaumes 86:5

La bonté de Dieu envers le pécheur c’est de l’amener à l’humiliation et à la repentance

Considère donc la bonté et la sévérité de Dieu ; sévérité envers ceux qui sont tombés et bonté  de Dieu envers toi, si tu demeures ferme dans cette bonté ; autrement, tu seras aussi retranché. Romains 11. 22

Efforçons-nous de nous comporter envers autrui  comme Il a agi envers nous, selon qu’Il nous enseigne.

Soyez bons les uns envers les autres, compatissants, vous pardonnant réciproquement, comme Dieu vous a pardonné en Christ. Ephésiens 4 32.

La bonté fait partie du fruit de l’Esprit. Galates 5:22

Il est écrit que celui qui aime est patient et bon . 1 Corinthiens 13:4

Si le Saint-Esprit nous met sur le cœur d’aider une personne qui se trouve dans le besoin, il ne faut jamais attendre , nous serons bénies en retour.

Le fruit de l’Esprit est bien plus qu’un simple sentiment ou un trait de caractère que nous pourrions posséder, il est une preuve que le St-Esprit vit en nous.

Le but de Dieu, dans sa volonté pour nous croyants, c’est de lui  ressembler  et de marcher avec Lui. De dépendre entièrement de Lui, le laisser diriger notre vie, mais aussi pour montrer aux autres une image de sa personnalité. Le  fruit de l’Esprit nous est accordé pour cela.

Si nous désirons le recevoir, laissons-nous plonger dans sa rivière d’Amour, c’est ce qu’il désire, sachons être a son écoute, efforçons- nous de Lui ressembler.

La volonté de Dieu

Dieu nous accueille car il veut que nous soyons son enfant. Il est Notre Père.

Acceptons son  identité en Christ. Refusons tout compromis avec bélial, c’est-à-dire le monde. Et tournons-nous vers le Père dans un esprit de repentance et d’humilité ;

Lisons la  parabole  du bon Samaritain.  Luc 10.  30 à  37

Jésus prit la parole et dit : Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho. IL tomba au milieu des brigands, qui le dépouillèrent, le chargèrent de coups, et s’en allèrent, le laissant à demi-mort.

Un sacrificateur, qui par hasard descendait par  le même chemin, ayant vu cet homme passa outre.

Un Lévite, qui arriva aussi dans ce lieu , l’ayant vu, passa outre.

Mais un Samaritain, qui voyageait étant venu là, fut ému de compassion lorsqu’il le vit.

Il s’approcha et pensa ses plaies en y versant de l’huile et du vin ; puis il le mit sur sa propre monture, le conduisit à une hôtellerie, et prit soin de lui.

L e lendemain ; il tira  deux deniers , les donna à l’hôte , et dit ; Aie soin de lui et ce que tu dépenseras de plus,  je  te le rendrai  à mon retour.

Lequel de ces trois te semble avoir été le prochain de celui qui était tombé au milieu des brigands ?

C’est celui qui a exercé la miséricorde envers lui, répondit le docteur de la loi.

Et Jésus lui dit ; Va et toi , fais de même.

Cette parabole attire notre attention sur trois caractéristiques de la Bonté :

– Elle est compatissante,  elle est puissante, elle est agissante.

La Bonté  compatissante

En tant qu’enfant de DIEU ; nous devons être remplies de bonté et de compassion, ressentir une vive émotion qui nous touchera au plus profond de notre âme lorsque nous nous trouvons face à des gens dans la difficulté, qui nous poussera à leur tendre la main, les secourir, moralement et surtout spirituellement.

Lorsque le bon Samaritain il vit  cet homme blessé, il est venu l’aider

Faisons–le avec toute la force du St-Esprit et le zèle.

Une autre illustration de la manière dont Jésus voit les gens , lorsqu’il se trouve au milieu de la foule, nous est donnée dans l’évangile de Marc 1. 40 à 42

Un lépreux vint à lui ; et, se jetant à genoux, il lui dit d’un ton suppliant( foi).

Si tu le veux , tupeume rendre pur,             ;

Jésus, ému de compassion , étendit la main, le toucha, je le veux , sois pur.

Aussitôt la lèpre le quitta, et il fut purifié.

Au milieu d’une foule de gens  fatigués et affamés , Jésus a cependant entendu le cri de ce lépreux  il fut ému de compassion et prit le temps d’ étendre sa main pour le purifié de sa lèpre.

Jésus a eu compassion  de la veuve de Naïn, lors des funérailles de son  fils. Il a vu le profond chagrin de cette femme et il fut ému .

Jésus n’était pas indifférent à la douleur  des gens . Jamais les gens ne le gênaient,  ni l’ennuyaient , Il voyait plutôt leur démarche comme des occasions de les aider

La bonté est puissante

Dans la société ou nous vivons , beaucoup de gens considère la bonté comme une faiblesse, un manque d’autorité, de  personnalité.

Celles ou (ceux)  qui pratiquent  la bonté vont à contre courant de l’indifférence et de l’insensibilité . ils s’arrêtent pour se renseigner si quelqu’un est dans le besoin, même si les autres passent outre.

Les gens pleins de bonté sont sensibles aux personnes qui ont des difficultés, devant leur souffrance, leur douleur. Nous devons les aider, être à leur écoute, cela fait du bien pour ceux qui sont dans la détresse de pouvoir en parler. Peut –être vous vous êtes trouvées dans une situation analogue et n’avoir personne à qui vous confier.

Parfois prier avec eux et être  à leur côté tout simplement.

Que chacun de vous, au lieu de considérer ses propres intérêts, considère ceux aussi des autres

Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus- Christ. Philippiens 2.4,5

Les gens pleins de bonté cherchent des occasions d’aider, d’encourager ceux qui  peuvent avoir besoin de  soutien. Cela les encouragera, leur donnera la force de ne pas baisser les bras,  mais au contraire de persévérer encore et encore !

Les gens pleins de bonté disent la vérité. Nous pouvons nous trouver avec une sœur en Christ  et voir ses défauts ou un mauvais comportement dont elle n’est pas consciente.

Nous devons aller « droit au but   afin de l’éclairer, avec des paroles d’amour , de douceur, de bonté et de miséricorde.

Les blessures d’un ami sont dignes de confiance, les baisers d’un ennemi sont trompeurs. Proverbes 27 :6

La bonté n’est pas de toujours donner aux gens ce qu’ils désirent, parce que ce qu’ils veulent peut leur faire du tort, si ce n’est pas réellement utile.

Par exemple , si à chaque fois que vos enfants vous demandent quelque chose vous le leur donniez, cela pourrait leur créer des problèmes .

L’enfant en grandissant doit développer en lui une certaine maturité, et avec cette maturité il percevra la réalité de travailler pour gagner sa vie, et  pourra de ce fait  se procurer ce qu’il désire et ce qui est utile.

David a écrit au Psaume :23.6

Oui ; le bonheur et la grâce m’accompagneront tous les jours de ma vie

C’est à dire, que ces choses : la bonté, la miséricorde, l’amour de Dieu, l’accompagnaient tous les jours de sa vie.

Dieu, Notre Père, cherche constamment les moyens de nous aider, de nous bénir et prendre soin de nous.   Il est toujours prêt à nous guider à veiller sur nous , nous le dérangeons jamais. Sa bonté est éternelle pour vous comme pour moi, en tant qu’enfant de Dieu, et nous devons être comme Lui.

La bonté est agissante

Lorsque nous voyions des gens dans le besoin, si nous sommes bons, nous réfléchissons au meilleur moyen de  leur venir  en aide.

Le bon Samaritain  n’a pas seulement éprouvé de la compassion pour le voyageur blessé, il a aussi fait tout son possible pour l’aider.

Non seulement il l’a aidé mais il a pris un grand risque, de s’arrêter pour secourir l’homme blessé , car la route entre Jérusalem et Jéricho était dangereuse.

Jérusalem étant situé à 700 mètres au-dessus du niveau de la mer, et la mer morte, près de Jéricho, est à 400 mètres au-dessous du niveau de la mer. Ce qui veut dire qu’en un peu plus de 32 kilomètres la dénivellation est de 1100 mètres. C’était une route sinueuse,  rocailleuses et un bon terrain  de chasse pour les brigands.

Si nous réalisons la situation pour ce Samaritain , nous pouvons voir le courage mais également la bonté agissante .

Ainsi donc, comme des élus de Dieu, saints et bien-aimés, revêtez-vous d’entrailles de miséricorde, de bonté, d’humilité, de douceur, de patience. Colossiens 3.12

La bonté , tout comme les autres fruits de l’Esprit, est quelque chose dont nous devons nous revêtir chaque jour, comme un vêtement.

Dieu nous demande pas une chose impossible , il nous encourage à le faire parce que nous sommes attachés à Lui, comme le serment est attaché au Cep, c’est une décision personnelle et délibérée.

Le bon Samaritain est allé vers cet homme blessé, il lui à parlé, il l’a pansé, il l’a amené dans un lieu ou il pourrait se reposer, se faire soigner et guérir.

La compassion  sans l’action ne vaut rien, tout comme la foi sans les œuvres, elle est morte. Jacques 2:26

Dans nos propres maisons, notre famille, nos enfants, nos petits enfants, peut-être nos parents  peuvent avoir  des problèmes. soyons attentifs, à leur écoute , manifestons de la bonté à leur égard, ce n’est pas en les laissant dans la difficulté qu’il faut les abandonner, prendre nos distances, mais bien au contraire, prenons soin d’eux comme l’a fait le bon Samaritain et comme notre bon Père céleste le fait pour nous.

Prions le Père , qu’il mette dans nos cœurs l’amour pour les autres et que son Esprit produise en nous la bonté de Christ.

Vie de femme chrétienne

Publicités

Une Réponse

  1. agapé luciana | Réponse

    Rends-moi capable d’aimer comme toi, Seigneur ! Que ce ne soit plus moi qui agis mais que tu fasses le vouloir et le faire en moi selon ton bon plaisir. Amen !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :