A propos d’épreuves

A propos d’épreuves

”Considérez-vous comme très heureux quand vous avez à passer par toutes sortes d’épreuves.” Jacques 1.2

Jacques a écrit : “Mes frères, considérez-vous comme très heureux quand vous avez à passer par toutes sortes d’épreuves, car, vous le savez, si votre foi résiste à l’épreuve, celle-ci produit la persévérance… afin que vous soyez parfaits” (v.2-4). Pierre, quant à lui, a écrit : “Ne vous étonnez pas d’être en plein feu de l’épreuve, comme s’il vous arrivait quelque chose d’anormal” (1 PIerre 4.12). Les épreuves constituent notre dénominateur commun ! Et quand vous sortez d’une épreuve, attendez-vous à en rencontrer une autre au détour du chemin. C’est pourquoi Jacques n’a pas écrit : “Si…” mais “Quand vous avez à passer par toutes sortes d’épreuves…” Remarquez les détails suivants :

1- Il existe toutes sortes d’épreuves : d’ordre physique, émotionnel, financier, relationnel… N’espérez pas rencontrer toujours le même genre d’épreuves au cours de votre vie. Certaines bouleverseront votre existence, comme la perte soudaine d’un être cher, d’autres seront plus insidieuses, comme la séparation suite à un divorce ou la lente progression d’une maladie pernicieuse. Certaines se dérouleront en public, au vu et su de tout le monde, tandis que d’autres vous tortureront seulement quand vous êtes enfermé dans votre solitude. Certaines seront la conséquence de vos propres actions, ou des erreurs d’autrui, tandis que d’autres n’auront rien à voir avec de quelconques fautes humaines.

2- Les épreuves sont là pour tester notre foi. Elles nous forcent à réfléchir sur nous-mêmes et à réorganiser nos priorités. Quelqu’un a dit : “Lorsque je traverse une épreuve vraiment pénible, je m’appuie sur les éléments essentiels de ma foi : ma vie de prière et ma dépendance totale en Dieu… Je fais silence en moi et j’attends que Dieu intervienne.” Les épreuves nous forcent à retourner aux fondations mêmes de notre foi et nous font passer par le feu du creuset pour nous purifier et nous affiner.

3- Les épreuves nous font croître en maturité. Quand nous souffrons nous avons tendance à chercher une échappatoire, ce à quoi nous devons résister. Leur rôle est précisément de nous rendre plus forts et endurants.

Bob Gass

Publicités

Une Réponse

  1. Le beau-père de l’un de mes fils, qui est pasteur en Guyane, m’a dit un jour: » Un vieux chrétien, c’est couvert de cicatrices »… »Alors, si vous êtes encore tout lisse, tout propre, posez-vous des questions!… »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :