HALLOWEEN : Danger !!!….

HALLOWEEN : Danger !!!….

1La légende

1.1 selon une première source

1.1.1 la fête des morts

Le Seigneur de la mort, Samain, avait  sa fête le 1° novembre et les druides pensaient que, pour  participer à cette fête, les morts revenaient dès la veille sur  terre. Pour ne pas les décevoir, on préparait des offrandes à leur  intention et on allumait des feux pour les tenir tout de même à  distance.

1.1.2 la légende de Jack O’Lantern.

Au moment de sa mort, il aurait été  refusé au Paradis. Le diable lui aurait aussi fermé la porte de  l’Enfer, tout en lui donnant, pour le consoler, une petite flamme  tirée des fournaises ardentes dont il est le gardien. Dès lors,  Jack erre, cherchant son chemin. Pour éclairer celui-ci, il aurait  creusé un navet pour y placer sa flamme et en faire une espèce de  lanterne. D’où le nom de Jack O’Lantern et la citrouille creusée  d’aujourd’hui.

1.2 selon une autre source

La Toussaint et Halloween ont leur  origine dans un festival des druides (prêtres chez les celtes, qui  habitaient en Angleterre, en Irlande et au nord de la France, avant  l’ère chrétienne). L’idée était que les âmes des personnes  décédées avaient besoin d’être purifiées. Selon un certain  rite magique, l’âme du défunt était transférée après la mort  dans le corps d’un animal. Une fois par année, pendant la nuit du  31 octobre, suite à ces enchantements, les âmes étaient libérées  par un dieu des druides appelé Samhain, le dieu de la mort. Ces âmes  libérées retournaient à leurs maisons et étaient ensuite  conduites ensemble dans leur ciel. Tout cela était lié à toute  sorte de magie et accompagné de sacrifices de certains fruits et  d’animaux et parfois d’êtres humains.

2 Fête païenne transformée en fête  dite-chrétienne

2.1 selon une première source

L’église (catholique) a cherché à  gommer les fêtes païennes en les christianisant, au moins un peu.

C’est ainsi que le calendrier  chrétien a introduit la Toussaint (fête de tous les saints), et  Halloween = All Hallow’s Eve (littéralement «la veille de tous  les saints»), en lieu et place de celle de Samain et des défunts.

Mais la tradition païenne n’a pas  été ôtée définitivement des esprits et c’est pourquoi la  confusion demeure toujours entre la fête de la Toussaint et celle  des morts.

2.2 selon une autre source

Lorsque l’Église catholique eut  établi sa domination sur les pays celtes, Grégoire le grand (A. D.  540-604) conseilla à l’archevêque de Canterbury de maintenir les  sacrifices d’origine druides et de les célébrer en l’honneur  des saints «chrétiens». Plus tard, l’Église a approuvé la  pratique de prier pour les morts, les gens allant de porte à porte  pour mendier et pour prier, recevant des gâteaux comme récompense  (précurseur des usages d’aujourd’hui).

Le passage de ces coutumes de l’Europe  à l’Amérique a suivi les émigrations.

3 Passage à la fête moderne et  exploitation

L’aspect moderne et américain de la  fête de Halloween date de moins d’un siècle.

depuis quelques années, les medias  aidant, l’Europe a suivi l’Amérique en introduisant une nouvelle  occasion de délires massifs, d’ampleur grandissante ; une quasi  révolution culturelle, mais surtout commerciale

Les enfants sont encouragés à se  déguiser en monstres effrayants, en sorcières, en fantômes, avant  d’aller de porte en porte réclamer des menus cadeaux. Les  donateurs, en échange de friandises, ont l’assurance d’être  laissés tranquilles par ceux qui les visitent.

Des adultes participent à des  célébrations où on cherche à accumuler la sorcellerie, la magie,  la mort, les squelettes, horreur et mal.

4 Sens et portée d’Halloween

4.1 Halloween : une fête comme toutes  les autres ?

Pourquoi s’intéresser à Halloween  plus qu’à n’importe quelle autre des «fêtes» dites  «chrétiennes» ? Est-ce aussi banal que Pâque, Noël ou les autres  fêtes ?

La plupart des autres fêtes ont  vraiment un caractère de fête, et sont reliées avec un contexte  généralement tourné vers du beau et du bon, au moins en ce qui  concerne les apparences extérieures. Certes, leur origine reste  généralement païen et le sens chrétien qui a voulu leur être  ultérieurement donné est lui-même perdu ou volontairement  abandonné ; l’aspect commercial devient prépondérant partout (en  accord avec Apocalypse 18).

Halloween est-elle un jeu, un  divertissement, une occasion de s’éclater ? Y a-t-il un sens  positif : échapper aux peurs de toute sorte ! Rien de très méchant  ?

Ce qui donne son caractère unique à  Halloween, c’est :

son lien affiché avec la mort le  domaine de Satan, la sorcellerie, la magie, les fantômes, les lieux  hantés, les sabbats nocturnes, l’enfer, les démons, les diables,  les monstres, les menaces, la peur, l’horreur ; et toute sorte  d’autres maux

tout cela banalisé, rendu fréquentable  et même gentil ; tout cela introduit et multiplié dans la vie  ordinaire, spécialement auprès des enfants

son amplification rapide, ces dernières  années.

4.2 Anodin ou dangereux ?

Beaucoup ne voient dans cette fête et  dans ce qui l’entoure qu’une distraction anodine. Les enfants  s’amusent, se déguisent, courent ensemble, reçoivent des petits  cadeaux.

Pourtant derrière ces futilités, il  est désirable de s’arrêter, et de voir s’il n’y a pas un sens  plus profond dans ce mouvement nouveau. Certains nous accuseront,  peut-être, de dramatiser et de tout voir en noir. Les directions de  la Sainte Écriture nous seront utiles pour nous éclairer sur le  caractère des temps (1 Chr. 12:32 ; Prov. 21:30).

Nous sommes à une époque de  déchristianisation rapide. Le Seigneur va bientôt revenir chercher  les siens, en sorte que leur espérance reste intacte, et le croyant  peut rester paisible et tranquille. Mais à l’opposé, le monde est  en pleine dérive ; il court à sa perte et s’enfonce dans la  perdition. Les jugements décrits dans l’Apocalypse vont sans aucun  doute, tomber bientôt sur lui et l’atteindre directement. Mais en  attendant, il y a une évolution morale, forte, rapide et  entraînante, et sur laquelle il vaut mieux avoir les yeux ouverts ;  la sagesse et la connaissance permettent d’éviter les pièges  comme le livre des Proverbes le répète abondamment (Prov. 1:1-5, 7  ; 2:6-15 ; 13:14 ; 14:27 ; 21:5, 16, 20, et bien d’autres)

4.3 Les points-clés :

Il y a deux choses méritant réflexion  en rapport avec le temps présent et ses manifestations

· les dérives morales des hommes  individuellement et comme société

·les méthodes de Satan, l’ennemi  des âmes ; elles ne changent pas en principe, même si elles  s’adaptent aux circonstances du temps et aux convoitises  particulières des uns et des autres.

Dès le jardin d’Éden, Satan a  cherché à tromper l’homme et le faire tomber dans son piège,  avec comme objectif final de l’amener à la perdition. La méthode  était :

· faire croire que Dieu cherche à  priver l’homme de quelque chose de meilleur

· faire douter de la parole de Dieu

· faire perdre la confiance en Dieu

· mélanger du vrai et du faux

· cacher les conséquences du mal et  du péché

· faire croire que ce que Satan  présente est bon, meilleur que ce que l’homme a déjà.

Étant dans une époque où les quatre  premiers points sont déjà prépondérants, il reste à l’ennemi  de nos âmes, à mettre l’accent sur les deux derniers points. Ce  n’est pas par hasard qu’on observe à notre époque, à la fois  l’abandon de la crainte de Dieu et du mal, et la disparition de  toutes craintes dans cette «fête» d’Halloween.

Nous indiquons ci-après quelques-uns  des moyens et buts de Satan. Ceci marque cette fête de Halloween,  mais il ne faut pas se focaliser uniquement sur cette fête, et  soulignons bien qu’on trouve la même chose dans bon nombre de  publications ou scènes des médias d’aujourd’hui, y compris les  publicités pour les banalités de la vie.

Le moyen de Satan

L’objectif et le résultat de Satan

Ce que dit la Parole

Ramener les us et coutumes anciens,  quelques soient leur origine, comme s’ils étaient toujours bons et  naturels

Mêler le bien avec le mal

Détacher du christianisme et du vrai  Dieu pour ramener au paganisme et aux idoles

On appelle le mal bien, et le bien mal  (Ésaïe 5:20)

Matt. 12:44 (retour de l’idolâtrie,  après que l’homme en a été débarassé)

Rendre la sorcellerie amusante et gaie

Rendre la peur attrayante

Insensibiliser les âmes aux pièges de  Satan

Faire perdre aux âmes le sens du  danger et du risque de perdition éternelle

Jean 8:44 Satan est menteur et père du  mensonge, et meurtrier dès le commencement

Familiariser avec la mort

Ôter l’aspect effrayant de la mort

Détourner les âmes de l’inquiétude  de l’au-delà, même quand on est aux portes de la mort

Faire perdre aux âmes le sens de  l’horreur de l’enfer

Endurcir les coeurs

Là sont les pleurs et les grincements  de dents (Matt. 24:51)

Là où le ver ne meurt pas et le feu  ne s’éteint pas (Marc 9:46)

Matt. 16:26 (gagner le monde entier et  faire la perte de son âme)

Aujourd’hui, n’endurcissez pas vos  coeurs (Héb. 3:7)

On développe la fête à outrance,  pourvu qu’on gagne de l’argent

Avilir les âmes des hommes, qui  deviennent elles-mêmes un objet de commerce

Annoncé et dénoncé en Apoc. 18:13

Faire de chacun, des acteurs des  pratiques morbides ou magiques

Capter les âmes en vue de les posséder

Prov. 1:10-18. 7:18, 21-23

1 Rois 22:4

Donner l’illusion de puissance devant  la mort et dans le domaine occulte et spirituel

Donner l’illusion de la maîtrise des  éléments et des événements

Rendre l’homme esclave en lui faisant  croire qu’il est fort

Tentations proposées par Satan à  Jésus au désert (Matt. 4:5-10

Comment échapperons-nous si nous  négligeons un si grand salut (Héb. 2:3)

Habituer aux catastrophes

Ôter la peur des menaces des jugements  de Dieu et de l’Apocalypse

Apoc. 19:19-21

Faire fréquenter, au moins en image,  les agents de Satan

Faire préférer la présence des  démons à celle de Dieu

Marc 5:3, 5, 17

Multiplier les masques

Habituer au mensonge

Satan peut se transformer en ange de  lumière (2 Cor. 11:14)

Fêtes nocturnes

Fuir la lumière de la présence de  Dieu

Jean 3:20, 21 quiconque fait des choses  mauvaises hait la lumière

Jean 12:35, 36; 1 Thes. 5:4-5

Braver tous les interdits

Annuler ou neutraliser la parole de  Dieu

1Jean 1:10; 5:10 faire Dieu menteur

Matt. 24:35 mes paroles ne passeront  pas

4.4 Dramatisé pour pas grand chose ?

 

Les avertissements donnés dans les  Proverbes font allusion à certains pièges qui paraissent  inoffensifs au début, où on se laisse aller même avec plaisir, et  les résultats finaux sont terribles (Prov. 5:3-6; 7:6-23).

Quoiqu’on dise, la fréquentation de  la sorcellerie, même simulée, n’est pas neutre.

Ce qui frappe dans le temps présent,  c’est la cautérisation (1 Tim. 4:2) des esprits et des  consciences, l’annihilation des réactions. Cela a déjà eu lieu  en des temps anciens (Juges 15:11), Satan agissant comme séducteur,  ou désarmant les opposants (1 Sam. 13:19-22). Mais ce qui est  particulier au temps actuel, c’est que la puissance du mal est  rendue gentille et fréquentable, même sous ses pires aspects, et  les gens s’y habituent en y étant mêlés dès le plus jeune âge,  et en masse. On retrouve cela dans l’Écriture aux derniers degrés  de la déchéance d’une civilisation (Gen. 19: 4, en contraste avec  le v. 9 ; «non seulement les pratiquent, mais encore trouvent leur  plaisir dans ceux qui les commettent» Rom. 1:32 ; Apoc. 13:3-4

 

5 Conclusion

… de manière à séduire, si  possible, même les élus (Mat. 24 :24 )

… vous êtes tous des fils de la  lumière et des fils du jour ; nous ne sommes pas de la nuit, ni des  ténèbres. Ainsi donc, ne dormons pas comme les autres, mais  veillons (1 Thes. 5:5-6)

Et je regarde même toutes choses comme  des ordures à cause de l’excellence de la connaissance du Christ  Jésus, mon Seigneur (Phil. 3:8)

Source : Jésuslaporte.net

VIDEO –>>ATTENTION ! ALLOWEEN FETE SATANIQUE http://www.youtube.com/watch?v=mRuHm6i8lzs
 

 

Publicités

Une Réponse

  1. Ne touchez à ce qui est impur et je vous accueillera dit le Seigneur Jésus.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :