DU COTE DU VAINQUEUR

DU COTE DU VAINQUEUR

Une des bonnes raisons qui nous incitent à vivre une vie chrétienne victorieuse, c’est de savoir que Dieu aura le dernier mot dans le combat entre le bien et le mal.

  « Et ses commandements ne sont pas pénibles, parce que tout ce qui est né de Dieu triomphe du monde : et la victoire qui triomphe du monde, c’est notre foi » (1 Jean : 5 / 4).  

Nous savons que nous serons un jour délivrés ; non seulement de la condamnation du péché, mais aussi de sa présence et de sa puissance.

Cela nous encourage à persévérer dans notre lutte contre la puissance des ténèbres.

On demanda un jour à un vieux chrétien qui était connu pour son optimisme, quel était le secret de son attitude triomphante.

Il répondit : « J’ai lu le dernier livre de la Bible, je sais donc comment l’histoire se termine, et je sais que je suis du côté du vainqueur !

Un jeune joueur de base-ball était « champ droit » lors de la première partie de la saison.

Un spectateur lui demanda comment son équipe s’en tirait et quel était le pointage.

Le jeune garçon répondit que son équipe s’en tirait bien mais qu’ils traînaient présentement à l’arrière par 17-0.

Le spectateur lui demanda s’il n’était pas découragé d’avoir tant de points à rattraper et s’il n’était pas prêt à admettre la défaite.

Il fit immédiatement la réplique suivante : « Mais nous ne sommes pas encore battus, nous ne sommes même pas encore allés au bâton ! »

L’espérance est également un élément vital dans la lutte contre la puissance des ténèbres.

N’oublions pas que nous sommes du côté du vainqueur.

Gardons dans notre cœur et notre mémoire cette déclaration de Jésus : « Vous aurez des tribulations dans le monde ; mais prenez courage, j’ai vaincu le monde » (Jean : 16 / 33).    

L’enfer tremble devant la victoire de Jésus à la croix et la résurrection de Christ.  

Le diable connaît la fin qui lui est réservée et il sait qu’il n’a plus beaucoup de temps ; c’est pourquoi il redouble d’ardeur.

  « Mais dans toutes choses nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés » (Romains : 8 / 37).

Publicités

2 Réponses

  1. Merci beaucoup que Dieu vous bénisse et bonne journée !Francine

  2. Les yeux qui s’ouvrent sur la vie divine.

    pour leur ouvrir les yeux… afin qu’ils reçoivent… Actes 26, v. 18.

    Je ne connais aucun verset dans tout le Nouveau Testament qui résume en un raccourci plus grandiose ce que doit être le message d’un disciple de Jésus-Christ.

    La première oeuvre de la grâce divine, c’est d’abord ceci : « Afin qu’ils puissent recevoir le pardon de leurs péchés. » Quand un homme n’arrive pas à la véritable vie chrétienne, c’est presque toujours qu’il n’a jamais rien reçu. Un homme n’est jamais sauvé s’il a reçu directement quelque chose de Jésus-Christ. Notre rôle à nous, enfants de Dieu, c’est d’ouvrir les yeux des gens, pour qu’ils se tournent des ténèbres vers la lumière. Mais ce n’est pas encore là le salut complet. C’est seulement la conversion, l’effort de l’âme qui se réveille. Je ne crois pas exagérer en disant que les chrétiens de nom sont comme cela. Leurs yeux se sont ouverts, mais ils n’ont rien reçu. La « conversion, » on l’oublie trop aujourd’hui, « n’est pas la régénération ». Quand un homme est vraiment né d’en haut, il est conscient que cela ne vient pas de lui, mais que c’est un don qu’il a reçu du Tout-Puissant. Les gens prennent des engagements, signent des promesses, s’avancent pour Christ, mais rien de tout cela ne peut les sauver. Le salut suppose que nous sommes en mesure de recevoir directement de Dieu, grâce à Jésus-Christ, le pardon de nos péchés par la victime expiatoire qui est Jésus. La justice de Dieu accompli par Christ en versant son sang sur la croix pour ceux qui place leur foi en Jésus, qui est la Parole de Dieu faite chair.
    Après cela vient l’autre oeuvre souveraine de la grâce divine : « L’héritage promis à ceux que Dieu lui-même a sanctifiés. » Grâce à la sanctification l’âme régénérée abandonne à Jésus-Christ tous ses droits sur elle-même, et s’intéresse plus qu’à aimé Dieu et le servir de tout son coeur, faisant comme Jésus, marcher en communion avec Dieu pour que la lumière éclaire tout homme pour les conduire au salut promis par Dieu pour ceux qui croient en Jésus.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :